À peine âgé de 30, le Liégeois Michael Labro est devenu le premier producteur mondial de macarons et a été élu Manager de l’année par le magazine économique « Trends Tendances ». Parti de rien, il a lancé son entreprise PMSWEET avec une passion, un labrador, 500 euros et beaucoup de travail. Portrait de ce jeune entrepreneur ambitieux.

En janvier dernier, Michaël Labro recevait le prix du Manager de l’année de la part du Magazine économique « Trends Tendances ». Face à lui, d’autres grands noms dont certaines entreprises participées de WE : Fabrice Brion (I-care Group) ; François Lepot (Safran) ; Ilham Kadri (Solvay) et le trio d’Ecosteryl : Amélie Matton, Olivier Dufrasne & Romain Dufrasne. Michaël Labro a beau être un jeune entrepreneur, il n’en est pourtant pas à sa première distinction. PMSweet a en effet déjà reçu le prix de « Gazelle de l’année », pour les moyennes puis grandes entreprises à la plus forte croissance.

Petit retour en arrière

Née en 2014, cette entreprise a été lancée par 2 passionnés gourmands, Michaël et Antoine (ce dernier a revendu ses parts depuis). Étudiant en médecine à cette époque, Michaël préparait ses macarons dans la cuisine familiale. Des ventes en porte à porte aux livraisons en Michaël a toujours été motivé par sa passion du goût. Le succès de ses macarons est tel qu’il se voit rapidement dans l’obligation de trouver une plus grande surface de production pour répondre à la demande. En 2014, on s’est associés avec Philippe Lhoest et créée la société PMSweet, pour Philippe et Michaël (en anglais, PMSweet veut aussi dire « douceur d’après-midi »). Aujourd’hui, le jeune chef d’entreprise est à la tête d’une entreprise qui emploie près 350 personnes, produit 700.000 macarons par jour et affiche un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros.

L’implication de Wallonie Entreprendre

Afin de soutenir la demande croissante liée à leur produit, PMSWEET a acquis un hall industriel dans le Zoning des PLENESSES CLUB. Ce bâtiment fait l’objet d’un lifting complet pour accueillir leur nouvelle unité de production. Le bâtiment s’étend sur une surface de 17.000 m². Il comporte une extension destinée à accueillir un frigo et un four pouvant produire 10 macarons à la seconde (inauguration prévue au printemps 2024).

L’entreprise a bénéficié d’une participation de WE dans le cadre d’un MBO/MBI réalisé en 2022. Elle a par ailleurs bénéficié d’un financement de WE et d’un accompagnement scale-up (via Walgrim) qui a donné lieu à l’engagement d’un intérim manager pour les accompagner à la mise en place d’une stratégie RH nécessaire à leur croissance.

WE est fière de soutenir la croissance de cette entreprise qui s’inscrit dans la création d’emplois pérennes, l’ancrage local et la transition énergétique. Soutien de longue durée qui témoigne de l’utilité de notre activité à chaque étape clé de leur développement.

Comme Michaël Labro vous avez un rêve ? Une entreprise à faire grandir ? Un projet de rénovation ? Découvrez les solutions de financements proposées par WE ou prenez contact avec nous pour connaître le service adapté à votre projet.

Découvrir nos solutions de financement
En savoir plus
Actualités

CxO, un subside qui aide les jeunes entreprises innovantes à recruter des dirigeants
CxO Wallonie Entreprendre WSL
Financement

CxO, un subside qui aide les jeunes entreprises innovantes à recruter des dirigeants

Lancement des travaux du Hub Circuit Court de Liège
hub circuit court liege Droixhe emploi
Accompagnement

Hub Circuit Court de Liège, un lieu dédié à l’économie sociale et au circuit court : lancement des travaux !

Wallonie Entreprendre et BNP Paribas Fortis Private Equity viennent renforcer l’actionnariat du groupe STÛV
STUV BNP PARIBAS WALLONIE ENTREPRENDRE
Financement

WE et BNP Paribas Fortis Private Equity viennent renforcer l’actionnariat du groupe STÛV

Voir toutes les actus